Activités du service

Activités télétravaillées

Depuis le 17 mars, la Direction des Archives et des patrimoines a dû adapter son organisation de travail puisque les 29 agents la composant ont été d’office confinés à domicile. Des activités ont été suspendues, certaines ont été maintenues et d’autres ont été mises en œuvre en télétravail ou en travail à domicile.

Il n’a pas toujours été aisé de s’adapter à ces nouvelles conditions de travail, pas toujours facile pour des agents travaillant dans le relationnel, comme ceux en charge de la collecte, ou au contact des documents, comme ceux qui les classent ou se préoccupent de leur conservation (par le conditionnement – mise en boîte ou en liasse – la restauration ou la numérisation) de trouver de nouvelles activités.

Qui plus est les conditions personnelles, qu’elles soient techniques ou familiales, ont pu être sources de difficultés ou de conditions de travail particulières !

Les activités maintenues

Quelques activités ont été maintenues, car essentielles au fonctionnement du service :

  • La surveillance des espaces de conservation (4517 m² sur 3 sites) : tournées deux ou trois fois par semaine, relevés climatiques, maintenance (installation de 732 mètres linéaires de rayonnages) ;
  • La réception du courrier et le secrétariat : faute de réponse, des accusés de réception ont été adressés à près de 200 courriels reçus ;
  • Suivi administratif et RH du service : veille juridique sur les directives de la collectivité et contrôle de la conformité des positions administratives des agents du service, actualisation des besoins de formation individuels et collectifs ;
  • Suivi budgétaire et comptable : exécution des marchés publics (commande boites de conservation et installation de la seconde tranche annuelle de nouveaux rayonnages et préparation du marché de démontage/remontage des étagères), commandes et paiement des factures courantes du service.

Les activités suspendues ou « télétravaillées » sont détaillées par secteurs :