Un bâtiment imposant

Haut de 5 étages, il écrase alors le quartier composé de maisons et « rivalise avec la flèche de la cathédrale ».

Le bâtiment repose ici sur une armature squelettique constituée de poteaux d’acier établis d’un seul tenant du sous-sol au 5e étage, les murs étant alors fixés dessus. Ces derniers en béton ne sont en effet qu’un habillement, la tenue du bâtiment dépend uniquement de ces poteaux métalliques, technique utilisée alors pour la construction notamment de gratte-ciels.

Soumis à des contraintes techniques, en particulier de poids (le papier pèse lourd), le projet prévoit un équipement en rayonnage d’une capacité de 10 kilomètres.